PONACOM 2018-2023 : le Ministère de la Communication et des Médias initie un atelier pour l’élaboration du document de politique d’orientation du secteur pour les cinq prochaines années

  
  
19/10/2018 | Source: CAIDP
PONACOM 2018-2023 : le Ministère de la Communication et des Médias initie un atelier pour l’élaboration du document de politique d’orientation du secteur pour les cinq prochaines années
Un atelier technique pour l’élaboration du document de la Politique Nationale de la Communication et des Medias (PONACOM) 2018-2023 s’est tenu dans la ville de Grand-Bassam les 17, 18 et 19 octobre 2018. Cet atelier était organisé par le Ministère de la Communication et des Médias, en partenariat avec l’Organisation des Nations pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). 

Durant ces trois jours, ont pris part au processus de réflexion, les participants issus du monde de la Communication et des Médias, de l’administration publique, des organisations non gouvernementales, des partenaires au développement, des représentations diplomatiques, ainsi que quelques experts indépendants. 

Ainsi, outre les organisations professionnelles et d’autorégulation du secteur telles l’Union Nationale des Journalistes de Côte d‘Ivoire (UNJCI), le Syndicat National des Journalistes de la Presse Privée de Côte d ‘Ivoire (SYNAPPCI), l’Union des Radios de proximité de Côte d’Ivoire (l’URPCI) et l’Observatoire de la Liberté de la Presse, l'Ethique et de la Déontologie (OLPED),  cet atelier a aussi enregistré la présence de structures publiques telles que la Commission d‘Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP), la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), l’Autorité Nationale de la Presse (ANP),  l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP) et le Centre Ivoirien de la communication gouvernementale (CICG). 

Rappelons que l’objectif de ces trois jours de réflexion était de parvenir, en mettant à contribution l’ensemble des acteurs du secteur, à l’élaboration d’un document cadre devant orienter le Gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique  de développement de la presse écrite, des médias audiovisuels, des nouveaux médias ainsi que de la communication publicitaire. Aussi, le Porte-Parolat, une activité inhérente au portefeuille du Ministère de la Communication et des Médias,  a-t-il été également pris en compte.

Représentant le parrain de la cérémonie, le Premier Ministre S.E.M Amadou GON COULIBALY,  M. Bruno KONE, Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme a  salué cette initiative qui est de doter notre pays d’un document «pertinent et ambitieux» qui contribuera au développement du secteur de la Communication et des Médias. Le Ministre Bruno KONE a donc réitéré la volonté du Gouvernement ivoirien de coordonner les principales actions de mise en œuvre de cette politique.

Le Ministre de la Communication et des Médias, initiateur de l’atelier s’est quant à lui, réjouit de l’approche participative et inclusive dans l’élaboration de ce document stratégique. 
«Nous avons décidé de mettre ensemble vos connaissances, vos expériences, les projets que nous portons, afin d’établir dans la cohérence, un document-cadre qui servira de boussole pour tous les acteurs du secteur de la Communication. Une période de cinq ans paraît raisonnable » a assuré M. Sidi Tiémoko TOURE.
Remerciant tous les acteurs qui ont participé à l’élaboration du document à l’issue des travaux, le Ministre de la Communication et des Médias a déclaré que la finalisation et la mise en œuvre de la PONACOM 2018-2023 permettront de mieux organiser le secteur de la communication, un secteur stratégique. «Notre pays désormais bénéficiera d’un cadre de référence dans lequel doivent s’intégrer de façon harmonieuse et rationnelle, toute initiative, toute action destinée à soutenir le développement de la communication et des médias» a-t-il affirmé. Soulignons que les travaux de cet atelier se sont déroulés en commissions et en plénière suivant trois stratégies. La première stratégie portait sur le «volet narratif du document de la PONACOM», la deuxième sur «les Stratégies de Développement de la Presse (SDEP), de l’Audiovisuel (SDAV) et des Nouveaux Médias (SDNOM) ». Quant à la troisième stratégie, elle statuait sur «les Stratégies de Développement de la Communication Publicitaire (SDCOP) et du Développement du Porte-Parole (SDPOP) ».